Et si les Flammes Jumelles n’étaient en fait que des relations de co-dépendance ?

 

 

On m’a souvent demandé mon opinion sur la notion des flammes jumelles. Je me suis alors intéressée au sujet et les informations que j’ai trouvées me font penser qu’il s’agit davantage d’un nouveau concept à la mode pour décrire des comportements de co-dépendance relationnels.

Dans la description que j’ai trouvé des différentes étapes qu’a à parcourir une flamme jumelle, de mon point de vue on y retrouve tous les éléments d’évolution qui s’appliquent, selon moi, à tout Être humain.

Il est dit que les flammes jumelles sont différentes des âmes sœurs car contrairement aux âmes sœurs elles sont séparées dès leur naissance, ce qu’ils appellent la séparation originelle.

Personnellement, je crois surtout au fait que chaque être humain en s’incarnant dans un corps physique ici sur Terre s’est séparé de la source originelle, ceci afin de parcourir le chemin qui fait partie de son plan divin d’évolution et qui le ramènera à la fin de sa vie Terrestre, de nouveau à la source originelle.  En ce qui me concerne je nomme la source originelle « Dieu » – chacun peut la nommer comme il le souhaite.

Pour ma part, je suis également convaincue que chaque être humain a plusieurs âmes sœurs qu’il rencontre tout au long de sa vie Terrestre (voire ses plusieurs vies Terrestres), et ces âmes sœurs sont là pour lui permettre d’évoluer dans son accomplissement. Ces âmes sœurs peuvent être autant des personnes bienveillantes que des personnes dites « toxiques ».

 

Étape 1 : L’étape du Le nettoyage énergétique. Je ne rentrerai pas dans les détails mais pour résumer il est dit que c’est l’étape la plus longue pendant laquelle les flammes jumelles sont séparées et qu’elles auront un long travail de purification à faire qui s’étale sur plusieurs vies. C’est l’étape où elles apprennent l’amour de Soi.

  • Selon moi, flamme jumelle ou pas, toute âme est venue sur Terre pour faire ce travail sur elle-même. Personnellement je décris cette étape comme étant la phase de sevrage qui consiste, au moyen de ce travail sur soi, à nous enseigner le détachement et à apprendre à se sécuriser par soi-même. Nous sommes faits pour co-créer et co-exister les uns avec les autres mais pas pour nous enchaîner les uns aux autres et être ainsi co-dépendants les uns des autres. Or, sur les étapes suivantes, je vois cela plus comme des relations de co-dépendance plutôt que des relations d’amour inconditionnel, qui est l’amour naturel de l’âme.

 

Etape 2 : l’étape des retrouvailles.  Il est dit que les flammes jumelles se retrouvent sans que cela soit vécu comme un coup de foudre, que cela n’a rien de romantique et qu’il n’y a pas d’attirance physique comme dans une histoire d’amour classique. Mais que chacune des flammes voit clair en l’autre comme un miroir. Que c’est une évidence pour chacune que l’autre est sa flamme jumelle. Il est dit que souvent l’une des flammes n’est pas disponible et que le rôle de celle qui est disponible (âme passeuse) est de rappeler et de démontrer à celle qui ne l’est pas (âme lien) qu’elle est sa flamme jumelle et qu’ils sont fait pour être ensemble. Il est même dit que parfois « l’âme lien » ne veut pas l’entendre et que c’est ce qui conduit à l’étape 3 qui est l’étape de la séparation.

  • Tout ce contexte me fait penser à mon attitude quand j’étais une grande dépendante affective, et je le constate chaque jour chez toutes les personnes dépendantes affectives que j’accompagne en thérapie. Je vois vraiment cette étape comme une étape où « l’âme passeuse » est plutôt une personne en grande dépendance affective vis à vis de « l’âme lien ». Et cette « âme lien », pour moi représente l’âme sœur qui est là pour nous apprendre le détachement.  Donc le comportement de « l’âme passeuse » décrit dans cette étape, pour moi ce n’est pas de l’amour inconditionnel, mais plutôt de l’attachement. Alors où est passé le travail qui était censé être fait à l’étape 1 et qui consiste à apprendre l’amour inconditionnel ?

 

Etape 3 : L’étape de la séparation. Celle-ci est décrite comme étant une étape de déchirure et de souffrance parfois extrême, qui est nécessaire pour que la flamme expérimente pleinement l’amour de Soi avant les retrouvailles afin qu’elles soient 100 % complémentaires.

  • Mon avis est que cette étape correspond en langage courant à ce que l’on appelle la rupture amoureuse. Elle fait partie du processus d’évolution de n’importe quel être humain. On n’a pas besoin d’être une flamme jumelle pour avoir à vivre cette étape. La Vie invite chacun d’entre nous à vivre une telle expérience, parfois à de nombreuses occasions jusqu’à ce qu’on ait intégré la leçon qu’elle est venue nous enseigner. On a surtout besoin d’intégrer au travers de cette étape que l’AMOUR VRAI / L’AMOUR INCONDITIONNEL, ne fait pas souffrir. Ce qui fait souffrir c’est l’amour conditionnel qui nous a été enseigné par la société et qui est empreint de peurs, alors que l’AMOUR INCONDITIONNEL est synonyme de liberté et de sécurité.

 

Etape 4 : L’étape de la ré-union des flammes jumelles. Il est dit que cette étape passe d’abord par une phase d’ajustement et qu’ensuite les âmes commencent à fusionner.

  • Mon avis personnel est que la fusion est plutôt synonyme de co-dépendance, encore une fois. Et le fait de se retrouver après une séparation c’est un cas typique des couples qui vivent de la co-dépendance. D’ailleurs souvent, les étapes 3 et 4 sont répétitives chez les couples qui vivent de la co-dépendance. Mais se retrouver après une séparation peut également être une situation tout à fait banale pour un couple qui a eu besoin de faire ce processus d’évolution individuel durant lequel il a appris à se sentir bien avec lui-même avant d’être prêt pour se sentir bien en couple. La différence avec les flammes jumelles, c’est que lorsqu’une personne est consciente qu’elle se sépare pour faire un travail sur elle, elle ne le fait pas dans le but de récupérer ensuite son ex-partenaire, elle ne pense même pas à cette éventualité. Son objectif est d’apprendre à se sentir bien avec elle-même. S’il y a retrouvailles avec son ex c’est que ça devait être ainsi, cela fait partie du plan d’évolution de son âme. D’après ce que je comprends, chez les flammes jumelles, elles s’attendent déjà après la phase de séparation à se re-trouver plus tard, et c’est même ce qui les motive à accepter et à endurer cette phase de séparation, peu importe le prix à payer. Et souvent ce prix à payer c’est fermer la porte à d’autres relations.
    De mon point vue une personne qui accepte la séparation parce qu’elle pense que c’est le seul moyen de re-trouver ensuite l’être auquel elle est attaché, y laisse une énergie considérable, il n’y a pas vraiment de lâcher prise ni de détente mentale et émotionnelle, contrairement à la personne qui accepte la séparation pour se centrer sur un travail sur elle-même. De plus, un tel état d’esprit peut engendrer un véritable blocage dans la vie, et ce dans tous les domaines, car cette personne peut passer toute sa vie à attendre le retour de quelqu’un qui ne reviendra jamais.

 

Etape 5 : L’étape de la fusion. Il est dit que rencontrer sa flamme jumelle est vécu comme un cadeau de la vie d’une richesse inestimable.

  • Je viens de donner mon avis à l’étape 5 : pour moi la fusion entre deux êtres est synonyme de co-dépendance.

 

En conclusion, je terminerai par vous dire que la vraie nature de l’Être est d’être libre, et non d’être enchaîné et co-dépendant. Pour moi, toute rencontre est un cadeau de la vie, car chaque personne qui traverse notre chemin fait partie du processus d’évolution que notre âme est venue vivre ici sur Terre. Chaque personne que nous rencontrons est bien une âme sœur, même celles qui nous font vivre des situations inconfortables et souffrantes. Nos deux âmes ont décidé, sur un plan spirituel, de se rencontrer ici sur Terre afin que chacune permette à l’autre d’évoluer sur son propre plan divin.

Pour moi aujourd’hui le temps que dure une relation n’a plus d’importance, car je sais que les rencontres sont censées contribuer à mon évolution personnelle. Par conséquent si ce qui est bon pour mon âme c’est de rencontrer diverses personnes, je l’accepte et l’accueille avec un AMOUR INCONDITIONNEL. Je suis néanmoins convaincue que lorsqu’on sait au plus profond de soi que l’on souhaite vivre une relation de couple harmonieuse, stable et durable, il y a une personne qui nous correspond et que l’on rencontrera au moment opportun. Selon moi, toutes les rencontres précédentes ont contribué à nous faire évoluer pour nous préparer à rencontrer cette personne.

Cet article a été écrit par Cristina Marques. Tous droits réservés.  Si vous souhaitez partager cet article voici le lien complet : http://magneticobonheur.com/et-si-les-flammes-jumelles-netaient-en-fait-que-des-relations-de-co-dependance
Merci de respecter la mise en forme, et de ne pas modifier le texte ni les images.
Pour recevoir les prochains articles de Cristina Marques, inscrivez-vous à la Newsletter
Découvrez toutes mes activités sur mon site www.magneticobonheur.com 
Découvrez mon livre « Confidences d’une ancienne dépendante affective »
Suivez-nous sur facebook 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *